L'EXCELLENCE DE LA TRADITION TRANSMISE PAR L'AVENIR
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

LES AIDES A L'APPRENTISSAGE DE NOTRE ECOLE

SONT INTERACTIVES ET LUDIQUES...

... pour que la pratique de ton instrument soit tous les jours un jeu !

1b NOTHING TO DO


Le but de cet exercice technique est de faire travailler :

  • La tonalité 

  • La mesure en 3/4

  • L’équilibre entre les mains

  • Les respirations.

  • La réalisation correcte des nuances.

1b Nothing to do

LA TONALITE

Il faudra bien avoir l’armure à l’esprit  avant de se lancer dans le jeu.

La mineur – rien à l’armure

Chanter la mélodie n’est pas un travail superflu et évitera bon nombre d’erreurs inutiles.  Pour cela, il suffit de prendre la partition et de chanter la mélodie tout en lisant les notes. 

La mélodie en entier est la suivante :

do ré do si do si | do si do la

ATTENTION la mélodie est partagée entre les deux mains !

 

 

LA MESURE 3/4

 

Une mesure en 3/4 est une mesure simple à trois temps dont le premier est un temps fort (à faire ressortir par rapport aux deux autres) et les deux suivants sont des temps faibles (à jouer moins appuyés).

Il faut donc compter 123. Il est important de compter à haute voix. C’est d’autant plus important si c’est difficile à faire ! Il est donc essentiel d’y arriver !

L’EQUILIBRE ENTRE LES MAINS

 

Les mains ne jouent pas du tout le même rythme et une attention particulière devra être portée au fait qu’une main se lève et quitte le clavier alors que l’autre reste enfoncée dans la touche (soupir encadré en rouge – le Do entouré en rouge est un point de répère : c’est en enfonçant ce Do avec l’index (doigt 2) de la main gauche  qu’il faut que la main droite se détache du clavier).

De façon générale, la main gauche devra toujours être légèrement moins forte que la main droite dans les deux premières mesures. Et, à l’inverse, plus forte dans les deux dernières mesures car c’est elle qui joue la fin de la mélodie.

 

LES RESPIRATIONS

 

Pour exécuter correctement les respirations (le fait de détacher les mains de tout contact avec le clavier), il suffira de relâcher complètement le clavier après avoir joué normalement le 3ème temps de chaque mesure.

Pour mieux comprendre la respiration musicale (le geste physique), il est bon de pratiquer le chant en respirant (air) entre chaque groupe de trois noires mais sans interrompre le rythme.

LA REALISATION CORRECTE DES NUANCES

 

C’est probablement la partie la plus “technique”. 

De façon générale, la main gauche devra toujours être légèrement moins forte que la main droite dans les deux premières mesures. Et, à l’inverse, plus forte dans les deux dernières mesures car c’est elle qui joue la fin de la mélodie.

(plans sonores différents).

Il faudra varier l’intensité du jeu. Le poids du corps transmis à travers les bras (jeu du bras) aidera à effectuer une nuance mezzo forte (mf) convenable.

A la 3ème mesure, le buste pourra se redresser et le poids se progressivement retiré (jeu mixte bras/doigts) pour faire entendre une diminution du volume de jeu (decrescendo) tout en faisant entendre la fin de la mélodie jouée par la main gauche (do si do la).

La nuance finale piano (p) devra être réalisé simplement par l’enfoncement des doigts sans aucun apport de poids par le corps (jeu du doigt).

AIDES A L'APPRENTISSAGE